Skip to content

Accueil > Artistes Leprestien > jacki feydi

jacki feydi

mardi 13 septembre 2016

JPEG - 246.2 ko

Un interprète engagé

Jacki Feydi chante les chansons des autres, celles des auteurs/compositeurs qu’il affectionne et qu’il défend. Son choix repose sur un coup de coeur et les valeurs qu’il revendique. Il milite pour la reconnaissance de l’interprète, car celui-ci est le vecteur d’une transmission sociale et culturelle. C’est un engagement pas toujours aisé car l’artiste est continuellement soumis à la comparaison avec l’interprétation originale. Certaines chansons sont des monuments, imprégnées fortement de la personnalité de l’auteur.

Pour Jacki, être interprète, c’est être véritablement artisan, reconstruire avec son propre matériel, ne pas remplacer, ne pas copier, ne pas imiter, mais réinterpréter avec tout ce que cela signifie de novateur. L’artisan qu’il est s’inspire, conspire avec l’auteur, se nourrit de son histoire sociale, poétique, émotionnelle. Tout passe par le filtre personnel. L’interprète n’est pas un substitut, il est entier et renvoie au public ses propres émotions, convictions, attachements, impressions et sensations. Reprendre une chanson à son compte, c’est donner de soi-même, de l’intérieur vers l’extérieur. C’est l’offrir chargée de mémoire et enrichie d’une nouvelle énergie, revisitée, réinvestie mais surtout pas reproduite.

Jacki s’engage quand il chante ses espoirs, ses tourments à travers les textes et les musiques des autres, il livre sa conception de la vie. Sa sensibilité a croisé celle de Brassens, Ferré, Ferrat, Vian, Leprest.

Il parcourt l’univers de Jean-Roger Caussimon pour le restituer avec sa propre vitalité. Il connecte tout naturellement avec ce libertaire, cet insurgé, certainement désespéré mais lucide. Ses textes impertinents restent malheureusement d’actualité ainsi que cette quête de bonheur et de solidarité.

Jacki Feydi propose trois spectacles :
- "Jacki Feydi chante Jean-Roger Caussimon", récital en hommage à un grand auteur de la chanson française des années 1950-1970. Il est accompagné de Barbara Degrima (contrebasse), Eric Durand (piano), Sébastien Farge ou Bruno Adam (accordéon)
- "Liberté", tour de chant sur bande musicale (textes d’auteurs)
- "Jacki Feydi chante Allain Leprest", un duo voix-accordéon, avec Sébastien Farge à l’accordéon.

source : http://www.lemusicbox.bm-limoges.fr

Dans la même rubrique