Skip to content

Accueil > Artistes Leprestien > chardry

chardry

vendredi 15 juillet 2016

PNG - 370 ko
source photo : http://www.chardry.com

salut tout le monde,

moi c’est chardry (pour les intimes), richard en verlan !
quinze ans que j’arpente avec ma guitare toutes les scènes qui veulent bien m’accueillir, caves à musique ou bars à vin, centres culturels ou tréteaux en plein air. avec toujours le même plaisir de partager ma musique et mes textes, juste, « pour donner du bonheur à tout le monde, moi y compris… »

physiquement imaginez un croisement de kurt cobain pour les mèches blondes et le jean déchiré, de renaud pour la gouaille joviale et de thomas fersen pour le surréalisme ironique. vocalement, on évoquera de nouveau l’auteur de « mistral gagnant », avec un zeste de bénabar peinard.

mon truc à moi, c’est la chronique, la tranche de vie, le portrait acéré, entre conversations de bistrots et délires poétiques. une sorte de margerin au pays de prévert, capable de mélanger chopine et hydromel, téléfoot et boeuf carotte, mozart et jean-pierre foucault, belle-mère et thatcher. « y’a du pop corn dans mes chansons », j’affirme dans « mon vélomoteur », une pétaradante histoire de lune de miel sur un porte bagages, quelques part entre easy rider et gérard lambert. y’a du peps, surtout.

là où d’autres mettaient jadis un tigre dans leur guitare, moi je préfère y abriter un clown. dans mon petit monde de titi picard, on croise des mégots qui apprennent le chinois, des cigares qui colportent des ragots, des bières à la menthe et du chocolat sur le plafond, et, surtout, une sacrée « meuf d’enfer » : l’équivalent moderne du « cette fille-là mon vieux, elle est tewib’ » célébré par johnny dans les sixties. une fille aux yeux vipère, ni lucie ni lucifer, qu’on rêve – ou qu’on redoute – tous de croiser un jour.

des rencontres en tout genre, j’en a fait beaucoup. j’adore ça. de belles rencontres, de préférence. jacques higelin par exemple, tonton spirituel et protecteur qui m’a permis de faire sa première partie trois fois de suite. claude lemesle ensuite, l’un des plus célèbres paroliers de la chanson d’ici (dassin, reggiani, sardou, dalida, bécaud, fugain et plein d’autres, c’est lui), devenu mon parrain textuel après m’avoir repéré dans les cours d’alice dona.

j’ai aussi eu un grand prix sacem au concours jeunes talents de la ville d’amiens, fait beaucoup de tremplins , et aussi un casting mémorable à la star academy, duquel je fus viré après avoir refusé d’interpréter autre chose que mes propres chansons ?

au départ, rien me prédestinait à être baladin
je suis né en 1981 à saint saulve, à côté de valenciennes.
etant le fils d’une aide-soignante et d’un aviculteur. on me voyait plutôt reprendre la ferme paternelle, faire carrière dans la pharmacie ou l’électromécanique, bref, embrasser un « vrai » métier. sauf que moi, je préférais écouter brassens et nirvana et m’inventer mon propre univers, plutôt que de suivre des chemins tous tracés.

aujourd’hui, je suis en train de concocter un album douze titres co-écrit avec le grand poète allain leprest, dans lequel il y aura de l’accordéon, de la contrebasse, de la guitare et des percussions, des éclats de voix et des rimes qui rient, de l’émotion et des sentiments. et des meufs d’enfer, bien sûr.

d’après la biographie écrite par philippe barbot

source et site officiel : http://www.chardry.com
page facebook : https://www.facebook.com/chardrybook

source : http://www.youtube.com

Dans la même rubrique